Infections gastro-intestinales des bovins

Les infections gastro-intestinales telles que la salmonellose, la colibacillose et la coccidiose figurent parmi les maladies les plus fréquentes, mais aussi les plus préoccupantes chez les bovins. Le risque de telles infections augmente en raison de l’intensification de l’élevage bovin. Les infections gastro-intestinales affectent non seulement l’état général, mais aussi le développement des animaux (croissance, vitalité) et leurs performances (production laitière, gain de poids vif).

Ces maladies, qui sont souvent de nature infectieuses, sont d’origine multifactorielle. Elles peuvent se développer suite à de mauvaises conditions d’élevage, qui augmentent le risque d’infection. La stabulation (déménagement, logement individuel ou en groupe, caillebotis), le régime alimentaire, l’hygiène et l’ambiance du bâtiment d’élevage influencent le risque d’infection. La sensibilité (âge, prédispositions individuelles) propre à chaque animal s'ajoute également à tous ces facteurs. Les changements environnementaux sont source de stress chez les animaux, ce qui entraîne une dépression du système immunitaire.

Faible immunité = champ libre pour les agents pathogènes !

Les animaux dont le système immunitaire est déprimé sont plus sensibles aux infections gastro-intestinales. La flore intestinale optimale est déséquilibrée et dégradée, ce qui permet aux germes indésirables de proliférer et de perturber l’appareil gastro-intestinal. Il est fréquent d’observer l’apparition d’une infection secondaire peu de temps après la première infection.
Le bon fonctionnement du système immunitaire est la meilleure garantie d’un animal en bonne santé. Cela va de pair avec des mesures d’hygiène et une alimentation spécifique à l’âge et l’espèce (mode de distribution et aliments variés).

Quelques infections gastro-intestinales importantes chez les bovins :

1. Infections bactériennes

  • Colibacillose
  • Salmonellose

2. Infections parasitaires

  • Coccidiose

 

Chercher