Tiques

Les tiques peuvent être elles-mêmes à l'origine de maladies, mais peuvent aussi transmettre des maladies provoquées par des bactéries, des protozoaires ou des vers. Une contamination massive est visible à l'œil nu, une contamination légère peut passer inaperçue.

 

Ixodes ricinus

Ixodes ricinus est l’espèce de tique la plus répandue en Europe et se localise surtout sur la tête, les oreilles et l’encolure, mais aussi sur la mamelle et sur la partie intérieure des pattes avant et arrière. On constate un épaississement de la peau ou des lésions et également une anémie, des troubles de la croissance, une perte de poids et une baisse de production laitière en cas d’infestation massive.
La tique est particulièrement dangereuse lorsqu’elle transmet certaines maladies : babésiose (Babesia divergens, qui entraîne la présence de sang dans les urines), anaplasmose (Anaplasma phagocytophilum, qui provoque la fièvre à tiques (TBF = Tick Borne Fever) ainsi que Borrelia burgdorferi, responsable de la maladie de Lyme.

Chercher