Acariens

La gale apparaît en différents endroits de la surface corporelle selon l’espèce d’acariens. La gale ovine la plus fréquente est la gale psoroptique, provoquée par Psoroptes ovis. La maladie se déclare en général pendant l’automne ou l’hiver dans les bergeries humides et mal ventilées. Les moutons peuvent également contracter cette infestation dans les pâturages. La gale entraîne une forte réaction allergique et des démangeaisons. Les animaux éprouvent sans cesse le besoin de se gratter et de se frotter. La peau endommagée peut alors servir de porte d'entrée aux bactéries, susceptibles de provoquer une dermatite.

La gale se répand très rapidement dans une bergerie. Les moutons qui ne présentent encore aucun signe clinique de cette maladie sont particulièrement vulnérables. Les acariens peuvent survivre pendant les mois d’été sans provoquer de symptômes et causer de nouvelles infestations apparentes en automne. Lors d’un achat de moutons, il est recommandé de les examiner dans un local de quarantaine avant de les introduire dans le troupeau.

Chercher