Troubles respiratoires

Les troubles respiratoires tels que la rhinite atrophique et la bronchopneumonie figurent parmi les principales maladies porcines. Elles sont par définition contagieuses. Il s'agit souvent de maladies infectieuses multifactorielles, dans laquelle peuvent notamment intervenir les facteurs suivants :

  • changement de lot/transport
  • climat suboptimale dans les bâtiments d'élevage ou d'engraissement (température trop basse, haute teneur en ammoniac)
  • erreurs alimentaires
  • maladies parasitaires
  • baisse du système immunitaire due à des facteurs de stress

Déficience immunitaire - champ libre pour les agents pathogènes

Les animaux immunodéprimés sont très sensibles à de nombreux agents pathogènes. Les voies respiratoires sont particulièrement exposées parce qu'elles sont en contact permanent avec le monde extérieur. Les virus (Influenza, circovirus porcin) et les mycoplasmes commencent généralement par provoquer des lésions primaires dans les voies respiratoires, ce qui les prédisposent aux différentes bactéries pathogènes. Les infections mixtes graves sont fréquentes et responsables de bronchopneumonie ou de maladies très spécifiques comme la pneumonie enzootique (Mycoplasma hyopneumoniae), la pneumonie aiguë (Pleuropneumonie) due à Actinobacillus pleuropneumoniae, la salmonellose respiratoire (Salmonella choleraesuis) ou la rhinite atrophique (Bordetella bronchiseptica et Pasteurella multocida).

Chercher