Acariens

Gale porcine

La gale porcine est causée par les acariens de la gale (Sarcoptes scabei var. suis). Les acariens femelles creusent des galeries dans les couches superficielles de l’épiderme pour y pondre. Les acariens mesurent 0,5 mm et ont un corps rond, d’où n’émergent que les deux pattes avant. Dans des conditions optimales, les acariens peuvent survivre dans le bâtiment d’élevage pendant quelques semaines. L’intérieur des oreilles leur sert de réservoir, d’où ils se répandent sur tout le corps.

On remarque de fortes démangeaisons avec appartion de lésions cutanées tels que rougeurs et croûtes. La gale a plusieurs conséquences pathologiques et économiques: les truies galeuses sont agitées, piétinent plus fréquemment leurs porcelets (qui finissent par mourir), et leur production laitière diminue. Leurs démangeaisons entraînent des plaies cutanées, de sorte que leur peau lésée devient plus sensible aux bactéries secondaires. Les infestations sévères avec présence de nombreuses croûtes deviennent plus rares en cas d’amélioration des conditions d’hygiène et d’alimentation. Mais une infestation insidieuse peut néanmoins induire un retard de croissance ou un allongement de la période d’engraissement. À poids final égal, les porcs en finition non galeux peuvent épargner jusqu’à 15 kg d’aliments et être commercialisés une semaine plus tôt.

Chercher